Ukraine : un peuple irréductible

L’appel de Kiev  Abonné

Publié le 27/01/2014
La répression qui, la semaine dernière, a fait cinq morts ; l’accord passé entre les présidents russe et ukrainien qui éloigne Kiev de l’Union européenne ; les sommations diplomatiques ; l’idée du pouvoir de criminaliser les manifestations : rien n’y a fait. Les Ukrainiens continuent de se soulever et de s’affronter aux forces de l’ordre, pourtant brutales. Ne leur dites pas que tout est perdu. Ils vont négocier cette semaine avec le pouvoir. Ils se battent pour leur liberté.

PRATIQUEMENT, nous, Européens, ne faisons rien pour les aider. Les dirigeants de l’Union se contentent d’adresser des admonestations au président Viktor Ianukovitch. Les réactions américaines sont encore plus neutres : Barack Obama a téléphoné à Vladimir Poutine, il n’a même pas évoqué le cas ukrainien. Il n’est pas question de créer un rapport de forces dangereux ; l’Europe a des accords avec l’Ukraine, elle peut les geler.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte