Pharmacovigilance

L’ANSM simplifie la déclaration des effets indésirables  Abonné

Publié le 12/11/2013

AFIN D’AMÉLIORER l’exhaustivité du recueil des effets indésirables, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) simplifie la procédure de déclaration. Une nouvelle rubrique a vu le jour sur son site Internet, accessible dès la page d’accueil, en cliquant sur « déclarer un effet indésirable ». L’internaute est dirigé vers le formulaire adapté, en fonction de son statut (professionnel de santé, patient ou association de patient, industriel) et du type de produit concerné.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte