Préparations magistrales à visée amaigrissante

L’ANSM interdit 3 plantes et 26 substances actives  Abonné

Publié le 21/05/2012
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, ex-Afssaps) a décidé d’interdire l’utilisation, dans un but d’amaigrissement, de 3 plantes et de 26 substances actives dans les préparations réalisées en pharmacie. « Ces préparations n’ont pas prouvé leur efficacité et peuvent exposer le patient à des risques pour la santé », indique l’agence.
L’interdiction concerne des préparations à visée amaigrissante

L’interdiction concerne des préparations à visée amaigrissante

UNE ENQUÊTE conduite en 2006-2007 avait montré qu’un tiers des préparations magistrales étaient prescrites dans un but d’amaigrissement avec des formules associant parfois des substances détournées de leur AMM ou faisant l’objet d’un suivi de pharmacovigilance (diurétiques, antidépresseurs).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte