Lancement d’une enquête publique sur la suppression de textes de la Pharmacopée

Par
Publié le 24/07/2014

Crédit photo : S. Toubon

Dans un avis publié au Journal officiel du 24 juillet, le ministère annonce le lancement d’une enquête publique sur la proposition de suppression de textes figurant dans la Pharmacopée française, 11e édition. Il s’agit de substances destinées à des préparations homéopathiques : Ajuga reptans, avoine germée, Ballota foetida, blé germé, Citrus aurantium/orange, Ficus carica/figuier, Fraxinus excelsior/frêne élevé, Galeopsis ochroleuca/galéopsis douteux, Hieracium pilosella/piloselle, Lotus corniculatus/lotier cornicule, Malva sylvestris/mauve sylvestre et orge germée.

« Pendant toute la durée de l’enquête publique et dans un délai de trois mois à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel, les observations devront être envoyées à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé », précise le texte. L’envoi peut se faire par courrier : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, direction des contrôles, pôle standardisation, Pharmacopée, normalisation, 143-147, boulevard Anatole-France, 93 285 Saint-Denis CEDEX, ou par courriel : pharmacopeefrancaise@ansm.sante.fr.


Source : lequotidiendupharmacien.fr