Gênes urinaires

Lancement de Monurelle  Abonné

Publié le 18/07/2009

BIEN QUE fréquente dans la vie d’une femme, la cystite n’est pas grave, en dehors de certaines circonstances, d’autant qu’il existe des traitements de fond et des stratégies de prévention. Issu de l’expertise de Zambon, laboratoire spécialisé dans la santé de la femme et en urologie, Monurelle Gênes urinaires rejoint Monuril, antibiotique de première intention dans le traitement de la cystite. Associant la cranberry (36 mg PAC) à la vitamine C, le complément alimentaire contribue à protéger les voies urinaires, particulièrement chez les femmes sujettes aux gênes urinaires à répétition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte