Livres

L’amour court toujours  Abonné

Publié le 30/10/2014
L’amour est un thème inépuisable et personne ne s’en lasse, ni les auteurs dont la renommée dépasse largement les frontières, comme Éric-Emmanuel Schmitt ou Alexandre Jardin, ni les lecteurs, qui plébiscitent romances et réflexions sur le sujet. En voici quelques variations.

PIÈCES de théâtre, nouvelles, romans ou essais, le sentiment amoureux est une constante dans l’œuvre abondante d’Éric-Emmanuel Schmitt. Après avoir exploré la sexualité d’aujourd’hui sous toutes ses formes dans « les Perroquets de la place d’Arezzo », l’auteur franco-belge propose le second volet d’un diptyque sur la passion. Est-on totalement libre d’aimer, demandait-il dans « l’Elixir d’amour », paru il y a six mois. Y a-t-il une intoxication par l’amour, interroge-t-il dans « le Poison d’amour » (1), en mettant en scène le moment fragile de l’adolescence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte