Le monde aujourd'hui

L'Amérique face à son destin  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 07/11/2016
Jamais les Etats-Unis n'ont été aussi divisés depuis la guerre de Sécession. Ce qui oppose Hillary Clinton à Donald Trump est moins l'idéologie, le programme ou la façon de gouverner que la simple rivalité entre une femme et un homme qui, chacun à sa manière, ont un immense appétit de pouvoir.

A quoi s'est ajoutée une campagne empoisonnée par les attaques personnelles, le sexisme, l'injure, et même la diffamation. De même que l'Amérique, après avoir accordé la présidence deux fois à un Noir, semble l'avoir regretté en sombrant dans la pire des violences raciales, de même l'idée qu'une femme puisse diriger le pays paraît intolérable à une majorité d'hommes. Les sondages montrent d'ailleurs que, si les femmes seules votaient, Mme Clinton remporterait la totalité des 538 voix des grands électeurs et que, dans tous les cas de figure, les hommes préfèrent M. Trump à raison de 60 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte