Le monde aujourd'hui

L'affaire Ferrand affaiblit Macron  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 29/05/2017
Avec l'affaire Ferrand, l'un de ses ministres, auquel on reproche un conflit d'intérêts, les attaques virulentes que lui vaut la campagne des législatives, la somme des dossiers ardus qu'il doit traiter, Emmanuel Macron pourrait donner des signes de fatigue ou d'accablement.
Macron : force et faiblesses

Macron : force et faiblesses
Crédit photo : AFP

Le président de la République peut effectivement être gêné aux entournures par l'affaire Ferrand dont le principal intéressé ne parvient pas à endiguer les conséquences, d'autant que lui aussi a salarié son fils pendant six mois, ce qui rappelle l'affaire Fillon. Au moment où François Bayrou, ministre de la Justice, prépare avec ardeur sa loi de moralisation de la vie politique, le cas Ferrand devient très encombrant. Ministre de la Cohésion sociale, Richard Ferrand est une pièce majeure du dispositif mis en place par le président. C'est lui, bien plus que M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte