L’Académie contre les compléments alimentaires à base de riz rouge

Publié le 26/06/2014

L’Académie de Pharmacie vient de se prononcer contre la commercialisation en France de compléments alimentaires à base de riz rouge. Ces compléments qui revendiquent le maintien d’une cholestérolémie à niveau normal renferment notamment de la monacoline K, un composé qui s’apparente à une statine (la monacoline K est d’ailleurs commercialisée dans certains pays en tant que statine, sous le nom de lovastatine). Mais dans les compléments disponibles sur le marché français, les doses de monacoline K sont très variables, pouvant aller de quelques traces jusqu’à 10 mg par apport quotidien, soit une dose qui peut atteindre celle d’une statine ayant le statut de médicament de liste I en France. De plus, la levure de riz rouge peut renfermer des composés potentiellement toxiques, comme la citrinine. Ainsi, l’Académie demande à ce que l’emploi de monacoline K soit interdit ou restreint, et que « tous les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge soient interdits à moins que ceux-ci ne renferment que des traces de monacolines et de citrinine, et sous condition de prévoir un étiquetage approprié mentionnant obligatoirement la méthode de dosage et sa sensibilité ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr