Ceftriaxone

La voie sous-cutanée est à bannir  Abonné

Par
Publié le 04/11/2019
L’usage de la ceftriaxone par voie sous-cutanée (SC) n’est pas conforme, rappelle l’Agence du médicament aux professionnels de santé. Seules les voies intraveineuse ou intramusculaire doivent être utilisées. La vigilance est de mise au comptoir : si la mention SC figure sur une ordonnance de ceftriaxone, le pharmacien contactera le prescripteur afin de la faire modifier pour une voie autorisée (IV ou IM).
seringue

seringue
Crédit photo : phanie

La ceftriaxone (Rocéphine et génériques) est une céphalosporine de troisième génération indiquée dans le traitement d’infections à germes sensibles chez l’adulte et l’enfant. Elle doit uniquement être utilisée par voie intraveineuse ou intramusculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte