Un nouveau champ à explorer

La « troisième fumée » a-t-elle un impact ?  Abonné

Publié le 23/07/2010
La fumée laisse une nicotine résiduelle dans l’environnement

La fumée laisse une nicotine résiduelle dans l’environnement
Crédit photo : AFP

CETTE ODEUR de « tabac froid » que l’on sent sur les vêtements des personnes qui fument, dans leur automobile et les pièces de leur intérieur, pourrait être porteuse d’effets délétères. Cette fumée environnementale rémanente, appelée par certains « troisième fumée », ce qui est une traduction libre de l’anglais « thirdhand smoke », provient de deux courants de fumée de cigarette : celle qui est exhalée par le fumeur et celle qui s’élève du bout incandescent de la cigarette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte