Marque propre, automédication, parapharmacie

La trilogie gagnante selon Népenthès  Abonné

Publié le 12/11/2015
Nouvelle image, stratégie de marque, présence sur les médias sociaux et Internet, concept d’enseigne… Les contours de la pharmacie de 2020 ont été dessinés par Népenthès, lors de son congrès à Cannes, les 6, 7 et 8 novembre, en présence des trois syndicats de pharmaciens.

À Cannes, le groupement Népenthès a joué les visionnaires. Quel modèle économique proposer aujourd’hui qui puisse à la fois allier demain professionnalisme du pharmacien et promesse de marges ? Quels sont les segments à développer grâce à la fonction achats d’un groupement pour assurer aux titulaires davantage d’indépendance face aux organismes payeurs ? Pour Népenthès, la solution tient en une trilogie : « marque propre, automédication, parapharmacie ».

OTC en DCI

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte