Humeur

La trêve  Abonné

Par
Publié le 01/12/2016

Le citoyen respectueux des lois que je suis réclame une trêve. Une trêve électorale qui protègerait quelques-uns de mes dimanches et me permettrait de retourner aux joies simples que sont celles du foyer familial. J'observe, non sans angoisse, que, si je veux cibler avec la précision d'un satellite GPS le candidat qui, à mes yeux, mérite de gouverner, je dois participer à encore six tours de scrutin. Sans pour autant avoir la certitude d'obtenir le bon. La démocratie, me dira-t-on, est un sacerdoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte