HUMEUR

La totale  Abonné

Publié le 27/06/2013

Certes, les impôts ne cessent d’augmenter, mais il y a une catégorie toute particulière de victimes : les contribuables qui cumulent à peu près tous les formes de prélèvements obligatoires. C’est déjà dur de payer une CSG plus élevée, du subir une baisse du quotient familial ou de perdre une niche fiscale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte