« La sous-traitance déresponsabilise les pharmaciens »  Abonné

Publié le 27/10/2011

Un pharmacien de l’Essonne témoigne des problèmes qu’il rencontre avec la gestion du tiers payant et des solutions mises en place.

« Les choses se durcissent depuis quelque temps, tout est prétexte à rejet désormais et on nous demande toujours plus de rigueur alors même que l’Assurance-maladie en manque. Du fait de l’augmentation du nombre de rejets, le temps de traitement des factures augmente aussi, il est actuellement supérieur à celui qu’il était il y a six mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte