DÉPENSES DE SANTÉ

La solution se trouve dans l’air  Abonné

Publié le 20/09/2010

Si les émissions de gaz à effet de serre étaient réduites de 20 % à 30 %, l’Union européenne (UE) pourrait économiser des dizaines de millions d’euros en dépenses de santé, indique une étude publiée par deux organisations non gouvernementales. Avec l’amélioration de la qualité de l’air, les maladies cardiaques et respiratoires seraient moindres, confirment les ONG Health Care Without Harm et Health and Environment Alliance. L’UE s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % d’ici à 2020, par rapport aux niveaux de 1990.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte