Élections en Grèce

La santé, l’un des douze travaux de Syriza  Abonné

Publié le 29/01/2015

SORTI vainqueur des élections législatives de dimanche en Grèce, le parti de gauche radicale Syriza a promis à un pays à bout de souffle la fin des plans d’austérité. La renégociation de la dette, la relance d’une économie exsangue, et une revalorisation des minima sociaux sont les premières réponses qu’Alexis Tsipras, le nouveau premier ministre, aura à apporter à l’urgence humanitaire que connaît le pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte