Baromètre Ipsos/Secours Populaire

La santé des plus pauvres se dégrade  Abonné

Publié le 08/09/2016

La pauvreté gagne du terrain, selon le 10e baromètre Ipsos/Secours populaire publié le 6 septembre. Le phénomène se ressent chez l’ensemble des Français : 68 % estiment que les inégalités en matière d'accès à la santé se sont aggravées au cours des dernières années. Ainsi, parmi les Français les plus pauvres (ceux qui appartiennent à un ménage dont le revenu mensuel net est inférieur à 1 200 euros), 50 % ont déjà renoncé ou repoussé une consultation chez le dentiste, soit un bond de 22 points par rapport à 2008, et 39 % un rendez-vous chez un ophtalmologiste (+9 points par rapport à 2008).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte