Priorités des classes moyennes

La santé d’abord  Abonné

Publié le 30/01/2012

FACE À la crise, les classes moyennes se montrent prudentes et revoient leurs priorités, en faisant passer la couverture santé et le financement de l’éducation des enfants devant les dépenses d’habillement ou de restauration, selon une étude de Cetelem (filiale de BNP paribas), leader du crédit aux particuliers, réalisée avec TNS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte