La rétrocession sur le gril  Abonné

Publié le 17/11/2016

Le pharmacien n’étant pas un acheteur, il est essentiel qu’il confie la gestion de son back-office et les négociations commerciales aux groupements dont ils sont membres, explique Willy Hodin, directeur associé de PharMAcie référence groupe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte