Baisse des prix, hausse des ventes directes

La répartition réclame une refonte de sa rémunération  Abonné

Par
Publié le 14/09/2017
Dans son « Essentiel 2017 », la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) dresse un bilan plutôt pessimiste pour l’avenir de son secteur.
Les 7 acteurs clés du marché en France, adhérents de la CSRP, représentent 97,7 % du marché de la répartition*

Les 7 acteurs clés du marché en France, adhérents de la CSRP, représentent 97,7 % du marché de la répartition*
Crédit photo : Source : GERS CA année 2016

« Les grossistes-répartiteurs sont dans une situation économique critique, affirme le président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP), Olivier Bronchain. Leur niveau de rémunération, fixé par le gouvernement, ne suffit plus à couvrir les frais de distribution dans le cadre des missions de service public qui sont les leurs. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte