Tourisme-Le Vietnam, entre mer et montagne

À la rencontre des minorités ethniques  Abonné

Publié le 19/10/2009
Touristiques mais pas trop : c’est maintenant qu’il faut visiter les villes vietnamiennes de Sapa et Hoi An tant que n’y déferlent pas les foules. Rizières, montagnes, marchés locaux et minorités ethniques à Sapa, dans le Nord. Mer de Chine, plage infinie et charme colonial à Hoi An, au centre.

Crédit photo : dr

APRÈS l’avion, le train : le voyage, le vrai, commence à la gare de Hanoï. Ambiance Agatha Christie à bord du Victoria Express, avec ses élégantes cabines couchettes et son wagon-restaurant au charme su?ranné. Le train s’ébranle. C’est parti pour dix heures de périple jusqu’à la frontière de la Chine. La capitale défile par la fenêtre, les colonnes de vélos donnent le tournis. Déjà, le tumulte s’éloigne. La brume monte du fleuve. La nuit est tombée, le voyage n’en est que plus pittoresque. Comme hors du temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte