Démographie pharmaceutique

À la recherche des diplômés perdus  Abonné

Par
Anne-Gaëlle Moulun -
Publié le 06/06/2011

Pour la première fois, la croissance globale des effectifs de pharmaciens s’est arrêtée. Pire encore, l’Ordre des pharmaciens constate, en 2010, une « évaporation des jeunes diplômés », 20 % d’entre eux ne s’inscrivant pas à l’Ordre après l’obtention de leur diplôme. Couplée au vieillissement de la profession, cette désaffection inquiète particulièrement l’instance sur l’avenir démographique de la pharmacie.

2volution du nombre d'inscrits (entre 2001 et 2010)

2volution du nombre d'inscrits (entre 2001 et 2010)
Crédit photo : CNOP

Crédit photo : source CNOP

Répartition des nouveaux inscrits par tranche d'âge en 2010

Répartition des nouveaux inscrits par tranche d'âge en 2010
Crédit photo : CNOP

« LA POPULATION des pharmaciens continue à vieillir et l’augmentation du numerus clausus ne suffit pas à enrayer le départ des confrères », s’est alarmé Isabelle Adenot lors de la présentation des chiffres de la démographie pharmaceutique 2010. En effet, l’âge moyen de la profession s’établit à 46,2 ans, et atteint même 49,1 ans chez les titulaires d’officine. En parallèle, pour la première fois, la croissance des effectifs de pharmaciens a marqué un coup d’arrêt. Le nombre global d’inscrits a ainsi reculé de 0,1 % et s’établit à 73 259 au 1er janvier 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte