Les pharmacies du Poitou Charentes face à la crise

La proximité en danger  Abonné

Publié le 08/12/2011
L’économie de bon nombre d’officines est actuellement mise à rude épreuve. Exemple, parmi d’autres, celles de la région Poitou Charentes. Entre baisse des marges, déremboursement et désertification médicale, les pharmaciens picto-charentais ont le blues. Tandis que les fermetures et les faillites menacent, les évolutions envisagées pour sortir les trésoreries du rouge ne semblent pas, à leurs yeux, aller dans le bons sens. Des responsables syndicaux témoignent.
Entre déserts médicaux et crise économique, les pharmaciens s’interrogentsur leur avenir, comme...

Entre déserts médicaux et crise économique, les pharmaciens s’interrogentsur leur avenir, comme...
Crédit photo : dr

L’OPTIMISME n’est pas de rigueur dans les 135 officines Deusèvriennes, si l’on en croit Bertrand Borra, pharmacien installé en milieu rural et vice-président de la chambre syndicale départementale. « Nous n’avons pas pour l’instant de chiffres précis, indique-t-il, mais nous avons relevé des fermetures récentes, une faillite à Saint Maixent et une procédure de sauvegarde à Niort.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte