La profession entre confiance et inquiétude  Abonné

Publié le 10/05/2012
Les représentants de la profession ont suivi avec attention le déroulement de la campagne présidentielle. Ils confient au « Quotidien » dans quel état d’esprit ils abordent ce nouveau quinquennat.

• Philippe Gaertner (FSPF) : « La convention ne sera pas remise en cause »

Le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Gaertner, accueille l’élection de François Hollande avec sérénité. « Pour avoir discuté avec les deux partis qui se sont affrontés hier, je ne pense pas que le principe de la convention soit remis en cause. » Tout le monde semble en effet d’accord sur la nécessité de changer la rémunération à l’officine et de la détacher du prix du médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte