Officine pratique

La prise en charge du patient à domicile  Abonné

Publié le 15/12/2014
Vieillissement de la population, perte d’autonomie, durées d’hospitalisation plus courtes, et nouvelles missions du pharmacien… Divers facteurs contribuent à créer un environnement favorable au développement d’une activité de maintien à domicile en pharmacie. Et, même si ce marché est très concurrentiel, le pharmacien a beaucoup d’atouts à y jouer. Mode d’emploi pour bien se lancer.

1-Etre motivé et préparé

« Le marché du maintien à domicile est intéressant humainement et économiquement rentable », explique Laurent Egret (directeur de Facilôdom/Giphar). Toutefois, il est extrêmement concurrentiel, étant donné que l’activité de MAD est détenue au moins à 70 % par sociétés de vente et de location de matériel médical à domicile, directement concurrents de l’officine (Bastide, Reha Team, Vitrine médicale, Providom, Cap Vital…). La motivation est donc primordiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte