Grève des gardes, journée morte, manifestations

La pression monte  Abonné

Publié le 27/09/2010
La réunion sur l’évolution de la marge des officinaux du 15 septembre a laissé les syndicats d’officinaux sur leur faim. Déçus par l’absence de proposition concrète, ils ont décidé de se mobiliser. D’autant que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011, qui sera présenté demain, n’annonce rien de bon pour l’officine.
Deux ans après, les pharmaciens redescendront-ils dans la rue ?

Deux ans après, les pharmaciens redescendront-ils dans la rue ?
Crédit photo : dr

LE TON monte entre les organisations syndicales et le gouvernement. Car, la dernière réunion sur l’évolution de la marge n’a pas débouché sur grand-chose (« le Quotidien » du 20 septembre). Les syndicats ont présenté leurs propositions. Mais, en face, il n’y a toujours aucune mesure concrète de prise. Et le gouvernement renvoie les arbitrages au 25 octobre, veille de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte