La prescription hospitalière tire le marché vers le haut  Abonné

Publié le 25/10/2010

Il s’agit, sinon d’une exception mondiale, du moins d’une exception européenne. La délivrance de prescriptions hospitalières en ville est désormais vécue comme une évidence en France. « Les prescriptions hospitalières représentent 18 % du chiffre d’affaires des officines en 2009. Même si la prescription libérale représente 23 milliards d’euros face aux 5 milliards de la prescription hospitalière, c’est tout de même cette dernière qui tire le marché vers le haut.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte