Un nouveau projet écologique

La pipi-culture arrive  Abonné

Par
Publié le 20/01/2014

FERMER le cycle qui va de la production agricole jusqu’à l’élimination des déchets en passant par l’alimentation, tel est le rêve - un peu écolo - du Rich Earth Institute (REI). Cette organisation américaine, créée en 2011, s’est en effet fixée comme objectif d’utiliser les rejets du corps humain, en l’occurrence l’urine, comme engrais agricole. Si le fumier est largement utilisé, et depuis bien longtemps, comme régénérateur des sols, son caractère potentiellement infectieux, et le dégoût associé à sa manipulation limite son intérêt.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte