La pilule sans ordonnance… c’est déjà presque possible !  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 24/04/2017

Une ordonnance de pilule qui a expiré et pas de place chez le gynécologue avant 3 mois ? Pas de panique. Depuis 2010, la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) a ouvert la possibilité aux pharmaciens de dispenser une pilule contraceptive sur présentation d’une ordonnance périmée depuis moins d’un an. Ces dispositions visent à éviter toute interruption de traitement entre deux consultations. La durée de ce renouvellement est de 6 mois au maximum.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte