Développement durable

La pharmacie se met à l’heure de la révolution verte  Abonné

Publié le 13/09/2010
Alors que le thème du développement durable est brandi tel un bouclier par les politiques et les multinationales qui ont intégré cette préoccupation profonde des citoyens, les pharmaciens s’y attèlent avec quelques encablures de retard. Non pour assurer leur image verte, mais parce que c’est la base parfaite pour faire évoluer le métier vers l’excellence en termes de développement économique, de progrès social et sociétal, et de protection de l’environnement comme gage de santé.

FACE À LA PRESSION des consommateurs, de plus en plus consom’acteurs, les entreprises ont investi le développement durable. Depuis 2003, la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE) du 15 mai 2001 impose la publication des conséquences environnementales et sociales de l’activité de toute société cotée sur un marché réglementé. Un exercice désormais incontournable auquel chacune a su se plier. Sanofi-aventis met son rapport RSE (responsabilité sociale des entreprises) sur son site Internet qui ne l’imprime plus et réalise une économie de 9,2 tonnes de dioxyde de carbone (CO2).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte