Dans les vapeurs de Budapest

La perle bouillonnante du Danube  Abonné

Publié le 25/03/2010
Chargée d’histoire, la capitale hongroise est, des collines de Buda aux quartiers populaires de Pest, la station européenne des bains thermaux. Impossible de ne pas y goûter, articulations fragiles ou pas. Et avant ou après les eaux, plonger dans le charme impérial de cette ville bouillonnante.
Le pont des Chaînes, qui relie Buda et Pest depuis 1849

Le pont des Chaînes, qui relie Buda et Pest depuis 1849
Crédit photo : dr

Les bains Széchenyi, bijou néobaroque au cœur de la ville

Les bains Széchenyi, bijou néobaroque au cœur de la ville
Crédit photo : dr

BUDA OU PEST ? Surtout, ne pas choisir. Mais commencer peut-être par se balader sur les collines de Buda, « l’Allemande », qui, de l’autre rive du Danube, offre une vue splendide sur Pest, et notamment son Parlement néogothique. Surtout depuis le Bastion des pêcheurs, construit à la fin du XIXe siècle sur ordre de François-Joseph et baptisé ainsi en l’honneur des pêcheurs qui défendaient le quartier. Derrière, l’église Saint-Mathias, la plus ancienne de la ville, fondée par saint Étienne lui-même, en 1015. Elle a été pendant des siècles le lieu de couronnement des rois de Hongrie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte