Au congrès de l’American Academy of Dermatology

La peau en danger des sujets roux  Abonné

Publié le 19/03/2009
Parmi les nombreuses communications au Congrès de l’AAD, signalons : 6 nouveaux facteurs de risque de mélanome ; un traitement photodynamique par laser prometteur contre l’acné ; une approche originale biotechnologique pour les plaies très difficiles à traiter des doigts des sclérodermiques ; la sclérothérapie des varicosités qui aide à donner une meilleure apparence aux mains vieillissantes.
Six facteurs de risque indépendants pour les peaux claires

Six facteurs de risque indépendants pour les peaux claires
Crédit photo : phanie

ON SAIT QUE le mélanome se développe plus couramment chez les personnes à teint clair qui ne brunissent pas facilement, et particulièrement s’ils ont de fréquents coups de soleil. Darrell Rigel et coll. (New York) ajoutent six facteurs à cela, après avoir évalué 43 facteurs susceptibles de conférer un risque de mélanome chez 300 personnes souffrant de mélanome et 300 témoins. Les six facteurs de risque indépendants, dont chacun est susceptible de multiplier par deux le risque de mélanome, sont :

- des antécédents de brûlures solaires de stade 2 (avec cloques) à l’adolescence ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte