La PDA, avec un A comme adjoint  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 17/03/2020
Deux expériences réussies d'adjointes investies dans la PDA. Parce qu'elle valorise les compétences techniques sur le médicament et favorise la prise d'initiatives, l'activité de PDA contribue à l'épanouissement professionnel des adjoints qui en ont la charge. Illustration à travers le parcours de deux pharmaciennes, devenues expertes dans ce mode de dispensation.
oreus

oreus
Crédit photo : Doc. Oreus

PDA

PDA
Crédit photo : phanie

La préparation des doses à administrer (PDA) s'inscrit de plus en plus profondément dans l'exercice officinal. Les spécificités de cette activité, sur le plan technique comme sur l'organisation de la pharmacie, en font une spécialité à part entière. Pour les adjoints, cette activité est surtout l'occasion de se réaliser professionnellement et de valoriser leurs compétences auprès du titulaire et des autres professionnels de santé. L'expérience de Camille Devienne et Marion Daurade le confirme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte