La nutrivigilance en pratique  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 11/02/2019

Les compléments à base de plantes laxatives ne sont pas les seuls à poser problème. Depuis la mise en place de la nutrivigilance en 2009, plusieurs signalements d’effets indésirables ont été rapportés à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte