Tendances et marchés

La nouvelle offre des grossistes-répartiteurs  Abonné

Par
Publié le 02/05/2016
En étoffant, au fil des années, leur bouquet de services à l’intention des pharmaciens, les grossistes-répartiteurs sont devenus bien plus que de simples fournisseurs de l’officine. Alors que leur cœur de métier devient de moins en moins rentable, les entreprises de la répartition pharmaceutique ont développé de nombreuses autres activités, notamment des services destinés au pharmacien d’officine. Objectif ? Trouver d’autres sources de profit tout en soutenant la santé économique de leur principal client.
Au-delà de leur cœur de métier, les répartiteurs multiplient les nouveaux services pour les...

Au-delà de leur cœur de métier, les répartiteurs multiplient les nouveaux services pour les...
Crédit photo : dr

Si la diversification des activités des grossistes-répartiteurs est devenue incontournable pour pallier une rentabilité médiocre de leur cœur de métier, les services proposés aux pharmaciens ne datent pas d’hier. À l’OCP, créé en 1924, le service de documentation à l’intention des pharmaciens a vu le jour dès 1952. Mais c’est surtout dans les années 1980 que le grossiste-répartiteur déploie un panel de services en matière de merchandising et de formation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte