La Mutualité Française s’indigne des propos du Pape

Publié le 20/03/2009

Les propos du Pape Benoît XVI concernant l’utilisation des préservatifs ont provoqué un tonnerre de protestations et d’indignations. Y compris du côté de la Mutualité Française. Son président, Jean-Pierre Davant, qualifie ainsi les propos du Saint Père d’ « inconséquents et dangereux ». « Cette déclaration est tout à la fois fausse au plan médical, le préservatif étant le seul moyen sûr d’éviter la transmission du VIH pendant les rapports sexuels, estime-t-il. Mais elle est également impardonnable, car elle aura pour conséquence d’accroître la transmission de la maladie, donc d’engendrer des souffrances et des décès qui étaient évitables. »


Source : lequotidiendupharmacien.fr