La mutation du BRCA 2 accroît le risque de cancer du poumon chez les fumeurs

Publié le 04/06/2014

Crédit photo : (c) BSIP 2003 #0791703

On savait jusqu’alors qu’une mutation du gène BRCA 2 entraînait un risque accru de cancer du sein et/ou de l’ovaire chez les femmes. Aujourd’hui, une étude révèle qu’une mutation de BRCA 2 est également néfaste chez les fumeurs, hommes comme femmes, car elle augmente leur risque de développer un cancer du poumon. En effet, une équipe de l’Institute of Cancer Research (Royaume-Uni) a trouvé un lien entre le carcinome épidermoïde (l’un des cancers du poumon les plus communs) et une mutation du gène BRCA 2 qui concernerait environ 2 % de la population. Ils ont également identifié chez les fumeurs un lien entre cancer et défaut dans un second gène, CHEK 2. Leurs conclusions découlent d’une méta-analyse colligeant les données génétiques de plus de 27 000 Européens (dont 11 000 atteints de cancer du poumon). « Nos résultats indiquent que 25 % des fumeurs avec un défaut spécifique dans leur gène BRCA 2 développeront un cancer du poumon, alors que tout fumeur a près de 15 % de chance de développer un tel cancer », explique Paul Workman, directeur général adjoint de l’Institute of Cancer Research.


Source : lequotidiendupharmacien.fr