Sarkozy en danger

La montée des extrêmes  Abonné

Publié le 23/01/2012
La campagne semble plus profiter à Marine Le Pen, à Jean-Luc Mélenchon et à François Bayrou qu’aux deux candidats dits principaux. Avec une différence essentielle : alors que Nicolas Sarkozy risque de ne pas passer le cap du premier tour, François Hollande, pour le moment, l’emporte largement au second.
Mélenchon nuit plus à Marine Le Pen qu’à Hollande

Mélenchon nuit plus à Marine Le Pen qu’à Hollande
Crédit photo : AFP

PREMIER CONSTAT : à la remontée, dans les sondages, du président sortant au début du mois, a succédé une petite rechute. Or M. Sarkozy n’a aucune chance si, après avoir progressé d’un pas, il recule d’un autre. Il n’a pas un an pour se refaire une popularité, il n’a qu’un mois. Il est talonné par Marine Le Pen, à 2 % de voix en moins que lui. On nous avait annoncé le croisement prochain des courbes de MM. Sarkozy et Hollande ; le croisement, en réalité, pourrait se produire dans quelques jours entre Mme Le Pen et le président en exercice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte