Un rapport du médiateur sur l’hôpital

La moitié des plaintes dénoncent  Abonné

Publié le 21/01/2010
Sur les quelques 4 800 requêtes adressées en 2009 par des usagers du système de santé au pôle Santé Sécurité Soins (P3S) du médiateur de la République, pas moins d’une sur deux a conduit à identifier une situation de maltraitance ordinaire. Le rapport analyse un phénomène qui n’est plus nié, d’autant plus inacceptable qu’il touche des personnes vulnérables. Des professionnels de santé s’en déclarent également les victimes, dans un climat conflictuel de défiance réciproque.
Un climat conflictuel de défiance réciproque

Un climat conflictuel de défiance réciproque
Crédit photo : S. TOUBON/« LE QUOTIDIEN »

POUR SA PREMIÈRE année d’activité, le P3S a traité 4 795 requêtes des usagers du système de santé, à la suite d’appels téléphoniques, de courriers et de mails qui signalent des manquements divers aux droits des malades et à la sécurité des soins. Le phénomène, constate le médiateur de la République, Jean-Paul Delevoye, n’est plus nié.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte