Mobilisation

La Meuse passe à l’action  Abonné

Publié le 16/09/2013

LA VAGUE de mécontentements continue de s’étendre. Après les officinaux des départements des régions Centre, PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Languedoc-Roussilon (« le Quotidien » du 9 septembre), c’est au tour de ceux de la Meuse de passer à l’action. Le bureau du syndicat des pharmaciens du département, affilié à la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), vient de décider de limiter les télétransmissions des factures à l’assurance-maladie à deux par jour, jusqu’au 30 septembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte