Blanchiment d’argent sale

La mafia s’empare de pharmacies italiennes  Abonné

Publié le 10/03/2016
La Ndrangheta, la mafia originaire de la Calabre, investit dans le secteur des officines pour recycler le produit de ses activités illicites. Les fils, diplômés en pharmacie, de parrains, gèrent le nouveau filon des clans.
Un phénomène qui gangrène tous les types de commerce

Un phénomène qui gangrène tous les types de commerce
Crédit photo : DR

Le parquet de Milan tire la sonnette d’alarme : la mafia calabraise a effectué une percée dans le secteur des pharmacies italiennes. En enquêtant sur le crime organisé en Calabre, trois magistrats de la cellule milanaise anti-corruption ont noté que les clans se sont lancés dans l’achat d’officines et que leurs enfants font des études de pharmacies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte