Un hackathon dédié à l’iatrogénie

La jeune génération s’attaque aux erreurs médicamenteuses  Abonné

Par
Romain LECOINTRE -
Publié le 26/09/2019
Les 26 et 27 septembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vous donne rendez-vous pour son premier e-Med Hackathon. Le défi est simple : réduire l’iatrogénie médicamenteuse en s’appuyant sur la technologie.
Hackathon

Hackathon
Crédit photo : DR

12 000, c’est le nombre d’erreurs médicamenteuses déclarées en France entre 2013 et 2017. Face à ce chiffre, l’ANSM multiplie les initiatives auprès des professionnels et des patients. En cette rentrée, l’agence innove en proposant une nouveauté : son premier e-Med Hackathon. Le principe de cette compétition est simple. Plusieurs équipes doivent, en un week-end, proposer des solutions technologiques pour réduire le nombre d’accidents engendrés par la prise d’un médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte