Performances sportives et technologie

La high-tech, un tremplin pour les podiums  Abonné

Publié le 16/05/2011

LA CÉLÈBRE devise d’Henri Didon « Citius, Altius, Fortius » (plus haut, plus vite, plus fort) se briserait-elle aux frontières de la physiologie humaine? Peut-être. Car, on le sait, les performances sportives ne s’accroissent pas de façon linéaire. Pourtant, les records du monde n’ont cessé de s’enchaîner ces dernières années. Mais ces progrès seraient finalement plus techniques qu’humains.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte