LIVRES - Prix littéraires

La guerre sur tous les fronts  Abonné

Publié le 07/11/2011
Dans les romans primés par le Goncourt et le Renaudot, la guerre éclate sous toutes ses formes, sous tous les cieux et dans le temps. « L’art français de la guerre » d’Alexis Jenni et « Limonov » d’Emmanuel Carrère, sont deux « pavés » ancrés dans l’Histoire qui interpellent l’Homme.

ON NE SAURAIT parler du Goncourt 2011 sans rendre hommage à Gallimard, qui a choisi de publier le premier roman d’Alexis Jenni - un professeur de lycée lyonnais, agrégé de biologie, âgé de 48 ans - alors que la maison d’édition célèbre son centenaire ; elle obtient ainsi son 36e prix Goncourt depuis 1903. Le lauréat a d’ailleurs devancé, par cinq voix contre trois, une autre écrivaine « maison », Carole Martinez (« Du domaine des murmures »).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte