La génétique change la donne  Abonné

Publié le 05/01/2017

Les études génétiques ont permis de mettre à jour le rôle de la protéine PCSK9, une enzyme sécrétée par le foie qui se fixe aux récepteurs du LDL-récepteur et induit leur dégradation. Ainsi, plus les taux de PCSK9 augmentent, plus celui de LDL-cholestérol s’élève.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte