TFR

La FSPF entendue  Abonné

Publié le 30/08/2012

TANDIS que le comité économique des produits de santé (CEPS) prévoyait l’instauration de TFR sur plus de 37 molécules, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a fait valoir que cette décision risquait non seulement de peser sur la marge des officinaux (à hauteur de 50 millions d’euros), mais constituerait également un signal négatif pour le développement de la substitution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte