La France « en guerre » contre le COVID-19

Par
Publié le 16/03/2020
macron

macron
Crédit photo : Phanie

Dans une 2e allocution télévisée lundi soir à 20 heures, le président de la République a annoncé de nouvelles restrictions de déplacements assorties de sanctions, le report du 2e tour des municipales, la suspension de tous les projets de loi « à commencer par celui des retraites » et l’arrivée dès mardi de masques pour les professionnels de santé en ville et à l’hôpital dans les 25 départements les plus touchés.

Au vu des rassemblements qui ont été constatés ce week-end dans les lieux publics, Emmanuel Macron a appelé les Français à respecter les gestes barrières et les consignes sanitaires pour se protéger, protéger ses proches et les personnes les plus vulnérables. C’est pourquoi il renforce les mesures pour limiter les déplacements et les contacts au strict nécessaire. « Dès ce mardi midi et pour 15 jours, les déplacements seront fortement réduits », annonce le président de la République, citant pour exemple l’interdiction des regroupements à l’extérieur, dans les parcs, les réunions familiales ou amicales. Restent autorisés les trajets pour faire ses courses, se soigner, travailler quand le travail à distance n’est pas possible, « un peu d’activité physique mais sans retrouver ses proches ». Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a précisé, dès la fin de l'allocution présidentielle, les modalités de ces nouvelles règles : « Chaque personne, pour chaque déplacement, devra se munir d'un document attestant le motif de son déplacement (...) Toute entorse à ces consignes sera punie d'une amende de 38 euros », qui pourra être majorée à 135 euros.

Parce que « nous sommes en guerre, en guerre sanitaire » face à un ennemi « invisible, insaisissable, qui progresse », le second tour des élections municipales prévu dimanche prochain est reporté, toutes les réformes en cours sont suspendues, « à commencer par le projet de loi sur les retraites » et un projet de loi « permettant de répondre à l’urgence » sera présenté mercredi en Conseil des ministres et jeudi devant le Parlement, afin de pouvoir « légiférer par ordonnance dans les domaines relevant strictement de la gestion de crise ».

Emmanuel Macron a également rendu hommage aux soignants qui, « en ville, à l’hôpital, se trouvent en première ligne d’un combat qui leur demande énergie, détermination, solidarité ». Affirmant que « nous leur devons des masques, du gel, tout le matériel nécessaire », il leur promet, en ville comme à l’hôpital, la mise à disposition de masques de protection « dès ce mardi soir dans les pharmacies des 25 départements les plus touchés », et mercredi pour le reste du territoire. De même, « nous leur devons sérénité dans leurs déplacements et repos », c’est pourquoi les taxis et hôtels « pourront être mobilisés à leur profit, l’État paiera ».

Toujours « en guerre », le président de la République a promis un accompagnement des régions les plus touchées par le coronavirus, notamment pour faire face à l’afflux de patients et la saturation des hôpitaux. Dans ce cadre, un hôpital de campagne du service des Armées va être déployé en Alsace et déplacera les malades les plus infectés.

D’autres mesures importantes ont été annoncées, comme la fermeture des frontières de l’Union européenne et de l’espace Shengen dès ce mardi midi, l’assurance qu’aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite, ni aucun Français laissé sans ressource, grâce à des mesures « adaptées secteur par secteur ». Insistant sur le fait que « la France vit un moment très difficile » et que « nul ne peut en prévoir la durée », Emmanuel Macron a promis d’autres allocutions pour dire « la vérité sur l’évolution de la situation ». Selon le dernier décompte publié le 16 mars au soir par l’agence Santé publique France, le nombre de contaminations a grimpé de 1 210 cas et le nombre de décès de 21 en 24 heures, soit un total de 6 633 cas et 148 décès depuis le début de l’épidémie. L’Ile-de-France (1 762 cas) et le Grand Est (1 543 cas) sont les plus touchées.


Source : lequotidiendupharmacien.fr