Mesures d’économies d’ici à 2019

La France brade-t-elle son armée ?  Abonné

Publié le 07/10/2013
Tout le monde savait que le budget de la Défense serait bloqué à 31,5 milliards en 2014. Le ministre, Jean-Yves Le Drian, a bien été obligé, la semaine dernière, d’énumérer les sacrifices qu’implique la révision de la loi de programmation militaire (LPM). Elle affecte aussi bien l’armée elle-même, dont le moral est bas, que les collectivités locales à cause des fermetures de garnisons.
Jean-Yves Le Drian fait la guerre et des économies sur l’armée

Jean-Yves Le Drian fait la guerre et des économies sur l’armée
Crédit photo : AFP

M. LE DRIAN n’a pas la tâche facile. Il peut même penser qu’il n’est pas récompensé pour ses efforts. Il était en droit de tirer une certaine fierté du succès de l’opération Serval au Mali. Mais le ministre n’a pas la fibre triomphaliste : discret, sobre dans ses déclarations, il se contente d’accorder à nos soldats le mérite de nos succès militaires, qui ne vont pas sans coûter cher en vies humaines. Au moment où le gouvernement doit faire adopter le budget 2014, M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte