Infertilité liée à l’âge

La FIV ne résout pas la difficulté  Abonné

Publié le 19/01/2009

UNE ÉTUDE MENÉE par une équipe de Boston vient corroborer le fait que la fécondation in vitro (FIV) n’est pas une technique destinée à pallier l’infertilité liée à l’âge. Après l’âge de 40 ans, les chances de donner naissance à un bébé conçu par FIV sont en effet inférieures de plus de 50 %qu’avant l’âge de 35 ans. La FIV s’avère bien une méthode efficace d’aide à la procréation… pour les femmes jeunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte